Un 1er mai pour la République

Sommaire

  1. Un 1er mai pour la République
  2. Bilan du quinquennat dans le département
  3. Oier Gomez est enfin libre
  4. Maite Dut : Xarnegu Eguna
  5. Agenda

1- Un 1er mai pour la République

Ce lundi 1er mai, fête du travail, journée de célébration des combats des travailleurs, avait un goût particulier cette année.

Les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle plaçant le Front national à 21,3% soit 7 678 491 voix ont politisé ce 1er mai en élargissant les manifestations habituelles à un rassemblement anti-FN.

Il est regrettable que les organisations syndicales n’aient pu établir de position commune et appeler à manifester massivement et collectivement contre le Front national.

Il n’en reste pas moins que plus de 2000 personnes étaient présentes ce lundi à Bayonne. Ce chiffre non négligeable, reste toutefois à nuancer par les chiffres de 2002 où plus de 15 000 personnes avaient défilé dans les rues de Bayonne contre la montée de l’extrême-droite.

Bien que le score du FN au Pays Basque soit moins important qu’au niveau national (12,1%), je suis stupéfaite de constater que les citoyens ne sont plus choqués de voir le FN au second tour de l’élection présidentielle. Le travail de dédiabolisation de ce parti qui n’aspire qu’à la haine a porté ses fruits et a induit en erreur des millions de nos concitoyens.

Il est de notre devoir de choisir la combativité et de voter contre le Front national, qui se trouve une fois encore aux portes du pouvoir.

A l’heure où d’autres ne sont candidats qu’à aggraver les divisions qui nous font tant de mal, ma détermination à continuer de servir toutes les citoyennes et tous les citoyens de la 5e circonscription des Pyrénées atlantiques est particulièrement renforcée par les circonstances nationales.

Retrouvez ci-dessous l’appel que j’ai signé avec les organisations syndicales :

Comme en 2002, le Front National est aux portes du Pouvoir.

Nous, organisations de la société civile (syndicats, associations, partis politiques, collectifs…), comme par le passé, comme la mobilisation contre la venue de Marion Maréchal Le Pen à Bayonne, nous nous devons d’organiser un rassemblement face à ce parti anti-démocratique, raciste et xénophobe.

La situation est pire qu’en 2002, Marine Le Pen a obtenu plus de voix que son père il y a quinze ans, plus de 7 millions de voix ! Elle représente l’antithèse des valeurs de solidarité, de tolérance, d’antiracisme, et de féminisme que nous défendons. Le Front national ne peut pas être une option pour la société que nous souhaitons.

La première des actions, c’est de se mobiliser dans la rue ce premier Mai avec les syndicats. La détermination ne doit pas fléchir pour mener le combat contre une candidature qui prône la haine, la division et le repli sur soi. Nous devons également lutter contre les politiques et les porteurs de ces politiques qui mènent à la désespérance sociale et conduisent pas à pas le Front national vers le pouvoir.

Nous voulons une société ouverte et fraternelle, l’égalité de tous et toutes et à la justice sociale.

Seules nos luttes sociales, féministes, écologiques et contre toutes les formes de discrimination permettront d’y parvenir.

Ce 1er mai doit être une journée de lutte pour les droits humains et des travailleurs-es, avec ou sans emploi, des jeunes et des retraité-es mais aussi des migrants.

2- Bilan du quinquennat dans le département

3- Oier Gomez est enfin libre

La chambre de l’application des peines de la Cour d’appel de Paris a validé la mise en liberté d’Oier Gomez, ex-militant d’ETA atteint d’un cancer osseux, faisant suite à la suspension décidée par le Tribunal de l’application des peines.

C’est une décision juste qui respecte le droit et tient compte de l’aspect humanitaire.

C’est une décision d’apaisement après la journée historique du 8 avril.

4- Maite Dut : Xarnegu Eguna

Lundi, je me suis rendue à Bidache où se déroulaient plusieurs manifestations dans le cadre du festival Xarnegu Eguna : exposition de voitures anciennes, inauguration de la fresque de street art, exposition “Les 7 arts” …

J’ai eu un vrai coup de cœur pour la sculptrice de Villefranque Michelle Larrat Lejeune.

5- Agenda

Mardi 2 mai

14:00 – Permanence parlementaire, rendez-vous avec des particuliers et des associations

Mercredi 3 mai

14:00 – Permanence parlementaire, rendez-vous avec des particuliers et des associations

17:00 – Conférence organisée par le Conseil de Développement du Pays Basque sur le thème « Qualité de vie au travail » à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Bayonne

Jeudi 4 mai

14:00 – Permanence parlementaire, rendez-vous avec des particuliers et des associations

18:00 – Portes ouvertes Radio Bonne Humeur à Sames

Vendredi 5 mai

10:00 – Rendez-vous des créateurs – Quartier moderne à l’Espace de l’Océan à Anglet

15:00 – Xarnegu Eguna- Atelier Jardin au naturel avec l’école de Bardos Sainte-Marie

18:00 – Assemblée générale de la Maison de la Vie Citoyenne à Bayonne

Samedi 6 mai

22:00 – Xarnegu Eguna – Concerts de 3 groupes de rock et ska à Bardos

Dimanche 7 mai

Election présidentielle

Lundi 8 mai

10:00 – Cérémonie de la Victoire du 8 mai 1945 à Bayonne

11:00 – Cérémonie de la Victoire du 8 mai 1945 à Anglet

11:30 – Cérémonie de la Victoire du 8 mai 1945 à Saint-Pierre-d’Irube