Partagez nos 5 engagements pour la 5e circonscription !

Ce dimanche 11 juin a lieu le premier tour des élections législatives. Dans cette dernière ligne droite, nous souhaitons vous rappeler que les bureaux de vote de notre circonscription fermeront à 18h.

Nous voulons solennellement vous dire : le 11 juin, la division de la gauche peut entraîner sa disparition. Pour notre part, nous la refusons, nous sommes dans une démarche ouverte et constructive, avec des engagements forts. Partagez-les autour de vous, par email et sur les réseaux sociaux !

1- Partagez nos 5 engagements pour la 5e circonscription !

2- Bruno Vignes, mon suppléant

Bruno Vignes s’engage avec moi en tant que suppléant. Angloy, père de deux enfants, éducateur sportif, militant syndical et ingénieur territorial à la Région, il connait le Port de Bayonne et tous les enjeux du littoral si précieux pour notre circonscription.

3- Ma vision pour l’innovation au Pays Basque

Il importe, dans la période de profonds bouleversements sociaux et technologiques que nous vivons, qu’une députée ait une vision du changement et de l’innovation. J’aime beaucoup cette citation du sociologue français Norbert Alter : « L’innovation est la socialisation de l’invention ». Qu’est ce que cela signifie ? Que l’innovation ne peut se réaliser, ne peut porter tous ses fruits que lorsqu’elle est portée collectivement : il ne suffit pas d’avoir de bonnes idées, mais il faut être capable de les porter pour que la collectivité se les approprie et y trouve un progrès !

Je veux un Pays basque pionnier en matière d’innovation. Lire la suite.

4- Dès le dimanche 11 juin, votez ou faites une procuration 

Si vous ne pouvez pas aller voter dimanche, contactez-nous au 0646814311 nous vous assisterons dans vos démarches.

Pour finir, quelques règles à respecter : 

Le ministère de l’Intérieur indique :
“ La campagne électorale en vue du premier tour de scrutin est ouverte le lundi 22 mai 2017 à zéro heure (L. 164) et s’achève le samedi 10 juin 2017 à minuit (R. 26). Pour le second tour, s’il y a lieu, la campagne est ouverte le lundi 12 juin 2017 à zéro heure et est close le samedi 17 juin 2017 à minuit (R. 26).
(…)
Bien que la campagne électorale soit close la veille du scrutin à minuit, certains moyens de propagande sont interdits dès la veille du scrutin zéro heure, notamment ceux prévus à l’article L. 49 (cf. 3.3.) ”
Il faut donc dissocier deux dates de fin :
1. A partir de vendredi 23h59 il est interdit :
- de distribuer ou faire distribuer des bulletins, circulaires et autres documents, notamment des tracts (L. 49, 1er alinéa) ;
- de diffuser ou de faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande électorale (L. 49, deuxième alinéa) ;
- de procéder, par un système automatisé ou non, à l’appel téléphonique en série des électeurs afin de les inciter à voter pour une liste de candidats (L. 49 – 1), pratique dite du « phoning » ;
- de porter à la connaissance du public un élément nouveau de polémique électorale à un moment tel que ses adversaires n’aient pas la possibilité d’y répondre utilement avant la fin de la campagne électorale (L. 48 – 2)
Les collage doit prendre fin vendredi à 23h59.
Toutefois, il y a une tolérance pour les collages visant à remplacer des affiches qui auraient été dégradées sur les panneaux officiels (cette tolérance ne s’applique donc pas sur les panneaux d’affichage libre).
2. A partir de samedi 23h59 :
Il faut cesser toute campagne.
Cela signifie que pendant la journée du samedi, les candidats et leurs équipes peuvent rester visibles, être présents sur les marchés et organiser des réunions.
(mais toujours sans aucune distribution et sans évoquer un nouvel élément de polémique)

POUR INTERNET :

Comme indiqué plus haut, à partir de vendredi 23h59, “il est interdit de diffuser ou de faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande électorale (L. 49, deuxième alinéa)”

Concrètement, à partir de vendredi soir, aucun nouveau contenu concernant les élections ne doit être publié par les candidats ou par leur entourage.
Cela vaut aussi bien pour les blogs/sites Internet que pour les réseaux sociaux (Facebook, Twitter etc…)
Le Parti socialiste se conformera lui aussi à cette règle : le site national et les comptes Facebook et Twitter seront figés ès vendredi soir.
Pour rappel, il est interdit de rendre public un résultat avant la fermeture de l’ensemble des bureaux de vote.
Aussi, les posts Facebook et tweets indiquant des résultats d’un bureau de vote, d’une commune ou d’une circonscription sont interdits avant 20h (et ce même si les résultats sont complets et tous les bureaux de vote fermés dans la circonscription en question).