La maigreur des mannequins enfin pénalisée

Fruit du travail parlementaire pendant l’examen de la loi Santé, les mannequins et modèles doivent désormais fournir un certificat médical attestant qu’ils ne sont pas trop maigres.

Le fait d’employer une personne qui ne respecte pas cette nouvelle obligation sera passible de sanctions pénales, tout comme le fait de retoucher des photographies du corps féminin sans indiquer qu’elles sont retouchées.

Les rondeurs vont peut-être revenir à la mode ?

Au-delà de cette boutade, il s’agit bien d’une question de santé publique qui touche les très jeunes filles et le respect du corps des femmes.

Ci-dessous, mon intervention en séance le 1er avril 2015 et ci-après, l’article du Monde à ce sujet : Exploiter l’extrême maigreur des mannequins sera pénalisé