Communiqué de presse : Rassemblement des forces de gauche et de progrès

Le premier tour des élections régionales a livré son verdict.

Compte‐tenu de l’enjeu politique majeur pour les nouvelles régions, le taux de participation reste encore bien trop faible.

Partout en France, le Front national réalise des scores historiques. Les discours traditionnels en réponse ne suffisent plus. Tous les partis politiques en situation de gérer doivent prendre leurs responsabilités, et démonter point par point les inepties et mensonges de la propagande FN. Il en va de la survie de la démocratie.

Parallèlement cela implique aussi, pour les partis de gouvernement, un devoir d’inventaire : renouveler en profondeur l’exercice du pouvoir et restaurer un climat de confiance avec les électeurs (par exemple par la démocratie citoyenne, la transparence, le non cumul des mandats…).

Je salue l’attitude responsable du parti socialiste, prêt à sacrifier des dizaines de postes d’élus, pour éviter l’accession à la tête d’exécutifs régionaux du Front national.

Dans notre nouvelle région Aquitaine‐Limousin‐Poitou‐Charentes, la liste conduite par Alain Rousset est arrivée largement en tête, démontrant un bilan élogieux et un projet construit, ambitieux et progressiste.

Je demande pour ce second tour à toutes les forces de gauche et de progrès qu’elles se rassemblent pour que dimanche 13 décembre, la France démontre qu’elle est toujours le pays des Lumières.