Jacques Toubon, un nouveau gauchiste est né !

Lettre72

Au sommaire cette semaine

Toubon
Audition de Jacques Toubon

carte-14-nouvelles-regions
La nouvelle organisation territoriale

140703BGEssentiel
L’essentiel

L'agenda
L’agenda

cliquez sur l’image du sujet que vous souhaitez consulter pour y accéder directement

Jacques Toubon, un nouveau gauchiste est né !

Mercredi dernier la commission des lois a auditionné Jacques Toubon, ancien garde des sceaux, proposé par François Hollande pour devenir le nouveau défenseur des droits, en remplacement de Dominique Baudis.

Cet opposant à la suppression de la peine de mort, à la dépénalisation de l’homosexualité, capable d’envoyer sur les sommets de l’Himalaya un hélicoptère pour récupérer un Procureur de la République afin d’éviter une mise en examen à Madame Tibéri entre autres… est venu faire un numéro devant les députés dont seuls les politicards (et politicardes, il y en a aussi !) sont capables.

Comment ai je pu ignorer que derrière cette façade conservatrice et rétrograde se cachait un grand humaniste, un homme de gauche favorable au vote des étrangers, au mariage pour tous, à l’adoption par les couples de même sexe ?

Bien que le vote ait lieu à bulletin secret, je ne me suis jamais cachée de mon choix, évidement défavorable puisqu’il fallait donner son avis favorable ou défavorable.

Compte tenu du fait que pour rejeter cette candidature, il faut 3/5 des votes défavorables tant à l’Assemblée nationale qu’au Sénat, et sauf retournement du vote des députés et sénateurs de droite, il sera le futur défenseur des droits.
Dont acte.

Vous pouvez écouter mes brèves questions et la réponse indigente apportée par Monsieur Toubon.

La nouvelle organisation territoriale

Vendredi 27 juin, le Préfet des Pyrénées atlantiques a présenté au Conseil des élus un projet de regroupement des 158 communes du Pays basque, s’inscrivant dans le grand big bang lancé par le gouvernement.
Pour la première fois, l’Etat reconnaît le territoire du Pays basque et formule des propositions concrètes, en lien avec les différentes réformes à venir : suppression des conseils généraux, renforcement des régions, extension de la taille et des compétences des intercommunalités.
Je vous propose de lire les 2 tribunes rédigées à ce sujet à la demande de l’hebdomadaire “La Semaine du Pays basque” et du mensuel “Enbata” qui résument, à ce stade des débats, ma position politique et ma volonté d’avancer concrètement dans ce projet ambitieux pour le Pays basque.

L’Essentiel de la semaine

L’agenda

Agenda 72